« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ». Paul Eluard.


Entrée

 

Du 2 juillet 2022 au  18 septembre  2022



Les visages sacrés, dans la fraîcheur sacrée de




l'Abbatiale de Bernay





Ernest-Pignon Ernest aura donc poussé l’art de la « révélation », jusqu’au bout.


Jusqu’au plus beau. Le plus invisible. Longtemps, l’artiste aux semelles de vent,


a   posé  son échelle  sur les murs   de Naples, Nice, Afrique du sud, posant  des


dessins  dont  le destin  était de disparaître avec le temps. L’art des rues. Depuis


plusieurs  années, l’un des artistes majeurs de   notre  temps, dépose ses extases,


figures  féminines du don spirituel et religieux. De la chapelle Saint-Pons à Nice,


au  palais  des  Papes,  à  Avignon. Marie-Madeleine...   Sainte-Thérèse d’Avila...


Hildegarde de Bingen…Huit présences, huit dessins, huit corps féminins, comme


soulevés par le divin, la   grâce, au-dessus d’un court filet d’eau.


Bernay, sa région, n’en reviendront pas de toute cette beauté silencieuse. De cette


immense révélation du sacré.




Pierre-Louis Basse